Ngombo doit être libéré.

mardi 13 mai 2014
par  fsu60
popularité : 22%

Insupportable : Une chaise vide au lycée Corot de Beauvais ce matin !

Ngombo, jeune scolarisé à Corot a été placé en rétention mardi 13 mai à Oissel en vue d’une expulsion vers le Congo RDC .

Ses épreuves d’examen commencent jeudi 15 !

Mineur devenu majeur après les tests osseux, il a vécu longtemps dehors (sous le pont de Paris) avant d’être pris en charge sur injonction du TA d’AMIENS. Il a été rejeté de sa demande d’asile comme 82 % des demandes et a fait un recours contre son OQTF au tribunal administratif. Le Préfet n’a pas tenu compte de ce recours et l’a arrêté lors de son passage au commissariat de Beauvais. Il devait s’y présenté régulièrement suite à une assignation à résidence qui l’avait d’ailleurs traumatisé.

Afin d’obtenir la libération de Ngombo :

- un rassemblement aura lieu , avec ses enseignants, le 20 mai prochain (17 heures 30 devant la préfecture de l’Oise)

- une pétition circule à signer et à faire signer

- ci-dessous une proposition de courrier à adresser aux autorités préfectorales

Monsieur le Préfet, Monsieur le Directeur de cabinet, Monsieur le secrétaire général, Monsieur le Directeur des libertés publiques, Madame la responsable du service des étrangers,

Le mardi 13 mai, Monsieur Ngombo NDOMBASI a été arrêté à l’hôtel de police de Beauvais dans le cadre de son assignation à résidence. Puis il a été emmené au Centre de Rétention Administrative d’Oissel, près de Rouen.

Ngombo est arrivé Beauvais en 2011. Né le 11 novembre 1994, il était encore mineur quand il est arrivé en France. Mais les tests osseux l’ont déclaré majeur et il n’a pas été pris en charge par l’ASE. Il a alors vécu 6 mois dehors, sous le pont de Paris de Beauvais avec les autres demandeurs d’asile jusqu’à ce que le Tribunal Administratif d’Amiens vous oblige à l’héberger en novembre 2011.

Après quelques mois d’hébergement à Fleurines où il était isolé et sans perspective, il réussit à revenir sur Beauvais et à être scolarisé en octobre 2012 au lycée Corot à Beauvais d’abord en classe de FLS. Puis, très motivé, il intègre dès janvier 2013 la classe de CAP maçonnerie. Il est aujourd’hui en 2ème année de CAP et doit passer une épreuve jeudi 15 mai. Il a été cité au tableau d’honneur. Ses professeurs disent de lui que c’est un élève sérieux, motivé et qu’il devrait avoir son CAP sans problème.

Sa demande d’asile a été rejetée. Ngombo a ensuite reçu une Obligation à Quitter le Territoire Français (OQTF) contre laquelle il a fait un recours qui devait être audiencé le 10 juin au tribunal administratif d’Amiens. Assigné à résidence depuis le 24 avril, il vivait depuis dans l’angoisse d’une arrestation. Nous pensions que ce ne serait pas le cas d’autant plus que ses examens commencent le 15 mai.

Nous dénonçons cet acharnement et nous vous demandons, Monsieur le Préfet de l’Oise, d’abroger l’OQTF et de libérer Ngombo DOMBASI. Nous vous demandons Monsieur le Préfet de l’Oise de réexaminer sa situation pour qu’un titre de séjour lui soit accordé et que Ngombo puisse poursuive et terminer ses études en classe terminale de CAP maçonnerie au lycée professionnel Corot de Beauvais.


Contact

FSU de l’ Oise


11, rue du Morvan
BP 80831
60008 BEAUVAIS Cedex


Tél. : 09 52 91 01 06
Port. : 06 28 13 29 74
Fax : 03 44 02 74 97
Mél : fsu60@fsu.fr
Facebook : https://www.facebook.com/FSU-Oise-4...
Twitter : https://twitter.com/fsu_60