Appel de la section départementale de la FSU de l’Oise - Salariés du privé, agents du public, enseignants : nos luttes sont convergentes et nos intérêts communs ! TOUTES ET TOUS EN GREVE LE 21 SEPTEMBRE 2017 !

mardi 19 septembre 2017
par  fsu60
popularité : 30%

LA LOI TRAVAIL XXL… C’EST QUOI ?

Au-delà de la méthode inacceptable (passage par ordonnances), la Loi Travail
2 c’est :

- un nouvel affaiblissement de la hiérarchie des normes par le renforcement des
accords d’entreprise au détriment du Code du travail et des conventions collectives
et l’extension du recours au "référendum" d’entreprise. Avec le chantage à l’emploi,
c’est une arme de destruction massive des droits des salarié-es !

- la fusion des Instances Représentatives du Personnel (CE, DP, CHSCT...), dont
les moyens et les prérogatives seront revus à la baisse (évidemment !). Mais aussi la
possibilité de négocier sans les syndicats dans les entreprises de moins de 50
salariés. Et donc moins de possibilités d’être défendu-es !
- l’abaissement des protections en cas de licenciement : plafonnement des
dommages et intérêts que pourront accorder les prud’hommes en cas de
licenciement abusif, délais de recours drastiquement réduits, contournement des
règles du PSE par l’instauration de ruptures conventionnelles collectives... Pour
pouvoir licencier sans contraintes !

- un nouveau CDD faussement appelé CDI de chantier, de mission ou de projet.
Généralisation de la précarité à tous les étages !

ET LA FONCTION PUBLIQUE...

En complément de la mise à mal du Code du Travail, la Fonction Publique,
l’Assurance Chômage, la Sécurité sociale, les retraites, sont sur la sellette. De
lourdes mesures sont en préparation :
- une nouvelle suppression de 120 000 postes dans les services publics, le gel du
point d’indice
, la remise en cause du calendrier PPCR, le rétablissement de la
journée de carence
, le salaire au "mérite", la mise à mal des garanties
statutaires
, le renforcement de la territorialisation des services publics et de
l’autonomie des établissements scolaires

- plusieurs milliards d’économies imposées aux collectivités territoriales, avec la
privatisation de pans entiers de leurs missions
- l’augmentation de la CSG et de la TVA, parallèlement à la suppression des
cotisations salariales de Sécurité sociale et d’Assurance chômage. Ce qui
revient à remettre en cause le fondement même de ces conquêtes ouvrières,
accroître les inégalités sociales et favoriser les assurances privées ! Ces mesures
entraîneront une baisse de salaire pour les fonctionnaires !
- un projet de "régime unique de retraite par points", c’est-à-dire la mise en
extinction du régime de retraites par répartition, la fin des régimes spéciaux, une
nouvelle baisse des droits à la retraite, afin de donner une place centrale à la
capitalisation, inégalitaire et dépendante de la Bourse.

ET DANS L’ÉDUCATION...

Même chose dans l’enseignement ! La déréglementation poursuit son chemin
en ce qui concerne les rythmes scolaires et la réforme du collège. Les annonces sur le recrutement des enseignants par les chefs d’établissement s’inscrivent dans la continuité. L’individualisation des parcours et des apprentissages ponctuée par la sélection à l’entrée de l’université dessinent le renforcement d’une école du tri social.

L’inversion de la hiérarchie des normes entre en résonance avec ce qui se passe
dans les établissements scolaires de la maternelle à l’université. Les écoles de plus
en plus soumises aux élus locaux, les collèges et les lycées et les universités
sous couvert d’’autonomie et d’innovation pédagogique sont livrés à eux-mêmes
sans cadrage national.
- Dans la fonction publique où les CHSCT viennent tout juste d’être mis en place
sans réels pouvoirs et avec peu de moyens, il y a fort à parier qu’ils disparaîtront
sans avoir eu le temps de développer leur capacité d’action concernant les
conditions de travail des personnels.
La rentrée scolaire n’échappe pas à cette logique austéritaire :
- suppression brutale des contrats aidés laissant nombre de missions vacantes et
mettant les personnes concernées dans des situations très difficiles ;
- des décisions précipitées qui se mettent en place à moyens constants ou par
redéploiement (CP à 12 en REP +, rétablissement des classes bilangues, dispositif
des devoirs faits…) ;
Pour la FSU, il est impératif de mettre en oeuvre un projet éducatif ayant pour objectif la réussite de tous les jeunes de la maternelle à l’université. Il est urgent pour cela de conforter le service public d’éducation.

Pour toutes ces raisons, la section départementale FSU de l’Oise vous appelle tou-tes à vous mettre en grève le 21 septembre.

NON AUX ORDONNANCES ET A LA LOI TRAVAIL XXL

Contre le gouvernement Macron et son train de régressions dans tous les secteurs

TOUTES ET TOUS EN GREVE LE 21 SEPTEMBRE 2017 !

Les manifestations dans l’Oise :
- Compiègne à 10h Cours Guynemer
- Chambly à 10h Place de la Mairie
- Beauvais à 14h Place Jeanne Hachette

Tract d’appel de la FSU 60 :

Pourquoi la FSU appelle les personnels à faire grève le 21 septembre prochain aux côtés des salariés du privé ?

Contact

FSU de l’ Oise


11, rue du Morvan
BP 80831
60008 BEAUVAIS Cedex


Tél. : 09 52 91 01 06
Port. : 06 28 13 29 74
Fax : 03 44 02 74 97
Mél : fsu60@fsu.fr
Facebook : https://www.facebook.com/FSU-Oise-4...
Twitter : https://twitter.com/fsu_60

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois